Comment bien choisir son masque de ski

Comment bien choisir son masque de ski

Pour profiter pleinement des joies du ski, il est essentiel d’être bien équipé. C’est pourquoi nous vous proposons nos meilleurs conseils pour bien choisir son masque de ski. De nombreuses données sont à prendre en compte. Soyez attentif à chacune d’entre elles et profitez des paysages peu importe la météo.

Voici comment bien choisir son masque de ski ?

L’intérêt du masque

Le masque de ski est un élément essentiel de votre tenue de skieur ou snowboardeur. Il vous permet de vous protéger des rayons du soleil, de la neige et du vent. A la montagne, les radiations solaires augmentent de 10% tous les 1000 mètres. Le blanc de la neige, quant à lui, réverbère le rayonnement du soleil jusqu’à 90% de leur intensité initiale. Le soleil est donc deux fois plus dangereux à la montagne qu’il ne l’est en plaine. Si c’est le cas pour votre peau, ça l’est d’autant plus pour vos yeux !comment bien choisir son masque de ski

Les différents types de verres

Il existe quatre différentes catégories de masques. Elles sont numérotées naturellement de 1 à 4 et présentent des caractéristiques différentes les unes des autres. Voici les différentes catégorie pour bien choisir son masque de ski.

Les masques de catégorie 1 ne filtrent qu’entre 20% et 57% des rayons du soleil. Ils sont adaptés si la luminosité est faible, en cas  de neige, brouillard, pluie ou vent.

Les masques de catégorie 2 filtrent entre 57% et 82% de la lumière. Ils peuvent faire l’affaire si le temps est nuageux ou très faiblement ensoleillé.

Les masques de catégorie 3, quant à eux, filtrent entre 82% et 92%. Ces valeurs là sont suffisantes en cas de temps ensoleillé.

Les masques de catégorie 4 filtrent au-delà de 92% des rayons du soleil. Ce sont les masques idéaux en cas de grand soleil.

Si vous ne skiez qu’une semaine par an une catégorie 2 ou 3 peut faire l’affaire. En revanche si vous skiez régulièrement l’idéal et de tenir compte de la polarisation des verres lorsque vous choisissez vos lunettes de ski.

Les différentes polarisations

Il existe deux principaux types de polarisations. Les masques de ski photochromiques et les masques de ski polarisés. Certains masques sont même à la fois photochromiques et polarisés.

Un verre photochromique est un masque dont l’écran s’adapte à la luminosité environnante. Ces masques là peuvent passer d’un verre de catégorie 2 à un verre de catégorie 4 en une vingtaine de secondes seulement. Ainsi, si les conditions climatiques changent rapidement, les verres changent aussi.

Les verres polarisés permettent un confort accru. Ils protègent de l’éblouissement et des reflets de la neige. Ils sont idéaux pour bien discerner les reliefs des pistes ainsi que la neige et les plaques de verglas.

Les différents coloris

Les teintes de verres vont du gris au rose en passant par le jaune, le vert, le rouge ou le brun… Il en existe tellement qu’il est difficile d’en cerner l’utilité. Pourtant le rôle de ces teintures s’étend bien au-delà de l’esthétique.Teinte masque de ski

Si le temps est couvert, que vous skiez dans le brouillard ou sous la neige, l’idéal est de choisir des coloris clairs (jaune, rose ou orange). Ils permettent de distinguer au mieux les reliefs puisqu’ils augmentent le contraste du verre. En cas de grand soleil privilégiez les coloris plus sombres.

Choisissez un masque confortable

Compte-tenu tous les éléments ci-dessus, il est important de choisir un masque adapté à votre pratique. Si vous portez un casque pensez à bien choisir des lunettes qui s’adaptent au mieux à celui-ci.

Pour ce qui est de la mousse intérieure son épaisseur sera source de confort. Vous pouvez également vous assurer que votre masque dispose d’un textile de confort. Cela rend le contact avec la peau plus agréable.

La ventilation est aussi importante pour le confort du skieur. Elle permet d’éviter  l’accumulation de buée sous votre verre. D’ailleurs, il existe de nombreux traitements antibuée pour faire face à ce fléau du skieur alpin.

L’entretien de votre masque

Vous pensez savoir comment nettoyer votre masque ? Pourtant c’est souvent plus subtil qu’on ne le pense. Un revêtement contre la buée est souvent appliqué à l’intérieur des masques. Si vous le nettoyez avec votre gant, des produits chimiques ou le coin de votre veste, vous risquez de faire partir cette fine couche de protection et vous retrouver régulièrement avec de la buée.

Si vous mouillez l’intérieur de votre masque en tombant dans la neige nous vous recommandons de le secouer. Le but est de faire sécher la neige à l’air frais. Si l’humidité persiste, laissez entrer un peu d’air entre votre casque et votre masque lorsque vous skiez.

Vous savez maintenant comment bien choisir son masque de ski. Ils n’ont plus de secrets pour vous. Vous pouvez maintenant partir au ski, en prendre plein la vue, tout en restant protégés.

 

>> Nos idées de séjours au ski  <<

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.